Miniature pour l'article Voiture volée : que faire ?

Voiture volée : que faire ?

Malheureusement, les vols de voitures sont en constante augmentation. S’il est difficile de se prémunir contre cela, il est important de connaître la marche à suivre lorsque l’on se retrouve dans cette situation. Assurances, commissariat… Découvrez comment réagir de manière adéquate en cas de vols de voiture.

Plus de 100 000 voitures ont été volées en 2016 (108 304 très exactement), soit presque 300 jours par jour ! Empêcher le vol de voiture est très compliqué, c’est pourquoi les démarches à effectuer en cas de vols sont importantes.

S’il s’agit tout d’abord d’entreprendre les démarches le plus rapidement possible, il est également important de savoir quelles sont ces démarches. Réagir rapidement augmente d’une part les chances de retrouver le véhicule volé mais également d’être indemnisé de la meilleure manière.

Prévenir les autorités compétentes

La première démarche à entreprendre lorsque vous vous rendez compte du vol de votre véhicule (qu’il s’agisse d’une voiture, d’une moto, d’un scooter ou autre…) est de se rendre au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche.

Dès lors vous pourrez signaler le vol mais également porter plainte. Si votre véhicule a été volé dans votre garage personnel, il est important de ne toucher à rien avant l’arrivée de la police.

Une fois votre plainte enregistrée, votre véhicule est inscrit dans le système d’immatriculation des véhicules (SIV). Ce fichier recense tous les véhicules volés de France. Cela permettra éventuellement de le retrouver et de vous le restituer, mais aussi de repérer une possible vente ou de vous prévenir de sa destruction si celui-ci est retrouvé à l’état d’épave.

Si votre véhicule est retrouvé en bon état de marche et sans dégradation majeure constatée, il peut vous être remis. Les forces de l’ordre mettent alors à jour le système d’immatriculation des véhicules et vous pouvez repartir au volant de votre voiture très rapidement.

Plus vous réagirez vite, plus les chances de retrouver votre véhicule sont grandes. En France, notamment grâce au SIV, près de 3 voitures volées sur 5 sont retrouvées et restituées à leur propriétaire.

Prévenir votre assurance

Prévenir votre assurance est la deuxième démarche à entamer de ces circonstances. Là aussi, il est conseillé de s’y prendre rapidement, généralement dans les 2 jours ouvrés suivants le constat du vol.

Il convient de se renseigner au préalable, votre assureur est susceptible de vous demander, en plus de la plainte, des justificatifs de système de protection contre le vol, à l’image des traceurs GPS ou autre outil.

Une copie du dépôt de plainte vous sera demandée.

L’indemnisation

Une fois les autorités et votre assureur prévenus, vous pouvez envisager une indemnisation. Celle-ci n’est pas obligatoire et dépend du contrat qui vous lie avec votre assurance. Par ailleurs, certains contrats prévoient l’indemnisation des objets se trouvant dans le véhicule lorsque d’autre ne prennent pas compte de cela.

Les délais d’indemnisation sont généralement d’un mois après le constat du vol de votre véhicule.

Votre assureur, afin de vous verser les fonds prévus, vous demandera de lui remettre les clés du véhicule ainsi que le certificat d’indemnisation.